Puits canadien : conduits intérieurs

Sommaire

Caractéristiques du réseau de ventilation dans la maison

Certaines règles doivent être prises en compte lors de l'installation des conduits intérieurs d'insufflation.

  • Les conduits intérieurs ne doivent pas être d'un diamètre trop important : cela entraînerait une réduction de la puissance d'absorption du ventilateur.
  • La vitesse de l'air dans les conduits ne doit pas être supérieure à 4 m/s.
  • Afin d'optimiser la puissance des charges d'air, il est préférable d'opter pour :
    • des conduits circulaires, plutôt que rectangulaires ;
    • un réseau réalisé en conduits rigides.
  • Préférez un réseau aéraulique simple qui ne freinera pas l'air : minimiser l'implantation des coudes par exemple.
  • Évitez les déperditions : veillez à ce que les conduits soient étanches à l'air.
  • Le réseau doit être pensé de façon à avoir une bonne acoustique afin de ne pas gêner : entre 25 et 35 db(A).
  • Les conduits de distribution n'ont pas à être isolés thermiquement s'ils se trouvent dans un volume chauffé.
  • Les conduits principaux, quant à eux, doivent être isolés thermiquement par 40 mm d'isolant minimum.

Des accessoires indispensables doivent être fournis avec le réseau :

  • les silencieux de gaines ;
  • les caissons filtres ;
  • les batteries de chauffage.

 

Matériaux des conduits intérieurs

Les conduits intérieurs peuvent être en aluminium souple :

  • généralement utilisé pour les réseaux filaires ;
  • peu onéreux ;
  • étanchéité moyenne ;
  • fragiles ;
  • nécessite une isolation avec de la laine de verre pour éviter des désagréments acoustiques.

On les trouve également en polyéthylène :

  • rigides et solides ;
  • mise en œuvre facile ;
  • moins de déperditions que l'aluminium ;
  • plus cher ;
  • air insufflé de façon uniforme vers chaque bouche.

Le PEHD (Polyéthylène haute densité) est une autre alternative :

  • plus robustes ;
  • bonne acoustique ;
  • mise en œuvre facile ;
  • nettement plus cher.

Enfin le plastique est parfois utilisé :

  • plutôt pour l'extraction ;
  • débit à équilibrer dans le cas d'une utilisation pour les conduits d'insufflation ;
  • l'acoustique doit alors être améliorée en amont.

Types de distribution

Il existe deux sortes de réseau de distribution :

  • Le réseau filaire :
    • un seul conduit se divise pour alimenter chaque bouche.
    • le débit d'air doit être équilibré en fonction de la distance de chaque bouhe.
  • Le réseau en pieuvre :
    • plusieurs conduits distribuent chacun l'air neuf vers une bouches.
    • un répartiteur assure une répartition uniforme de l'air.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs professionnels du puits canadien. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Aussi dans la rubrique :

Conception

Sommaire