Puits canadien : le ventilateur

Sommaire

Qu'est-ce qu'un ventilateur de puits canadien ?

L'air tempéré par le puits canadien doit être réparti dans l'habitation. Pour cela, on utilise un ventilateur d'extraction simple comme ceux utilisés avec une VMC simple flux.

La taille du ventilateur et sa puissance dépendent de l'installation et de la taille de l'habitation.

Par exemple, un ventilateur d'un débit de 200 m3/h et d'une vitesse de 2 à 3 m/s est suffisant pour une habitation de 120 m2.

Le ventilateur du puits canadien est en général positionné à l'intérieur de la construction mais peut parfois être mis à l'extérieur.

Attention toutefois à ne pas le mettre dans une pièce de vie : risque de désagrément acoustique.

Dans l'idéal, privilégiez un ventilateur commandé par un boîtier à plusieurs vitesses pour une vitesse plus rapide en été qu'en hiver.

 

2 types d'installation du ventilateur

Ventilateur et VMC

Le ventilateur est dimensionné de façon à amener le débit voulu en fonction de la construction.

En fonction de la VMC, le kit comprend :

  • soit un boîtier de commande trois vitesses,
  • soit une horloge qui programme le fonctionnement de la VMC,
  • soit un capteur hygrométrique qui fait varier le taux de ventilation.

Pour les périodes de hautes températures, l'installation d'un by-pass vous permettra d'optimiser l'effet du puits canadien.

Ventilation décentralisée

Il est possible de connecter un puits canadien à un ventilateur décentralisé par rapport à la VMC. Dans ce cas l'air arrive dans une seule pièce (principale de préférence). Dans ce cas, les chambres conservent leur entrée d'air directe.

Le débit sera calculé de façon à ce que le volume d'air insufflé corresponde à l'air repris.

Intersaison et ventilation

Ventiler en intersaison avec un puits canadien peut entraîné un refroidissement excessif de l'air extérieur.

Il est possible de réguler l'entrée d'air d puits canadien avec :

  • une vanne manuelle qui bloque le passage de l'air provenant du puits ;
  • un système automatique commandé par un thermostat extérieur.

L'alternative au puits canadien : l'échangeur d'air à eau glycolée et ventilateur

Ce système sur le même principe que le puits canadien. Cependant, il utilise de l'eau glycolée à la place de l'air.

L'eau glycolée a la particularité de résister au gel.

L'eau glycolée circule dans les conduits extérieurs et est tempérée à la température du sol. Cette eau tempère alors l'air puisé à l'extérieur : préchauffage ou refroidissement.

C'est une solution de rechange quand le puits à air est difficilement réalisable. Le circuit peut faire le tour de la maison dans la tranchée de fondations. Il est particulièrement recommandé en cas de problème d'eau sur le terrain ou de sol trop dur.

Cependant, ce système n'offre qu'un faible rendement : consommation électrique bien supérieure à celle d'un puits canadien classique.

L'utilisation d'une VMC hygroréglable peut permettre une économie d'environ 50% sur les pertes de chaleur dues à la ventilation.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs professionnels du puits canadien. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Aussi dans la rubrique :

Conception

Sommaire